De nouvelles locataires ont emménagé sur le toit de l’ENGIE Tower à Bruxelles. Soixante mille abeilles ont élu domicile dans trois ruches qui participent au programme de protection de la nature et de la biodiversité du Groupe ENGIE. Ca va bourdonner !

ENGIE Tower Brussels bijen abeilles jbcCe n’est plus un scoop : les abeilles se meurent. Si leur sort n’est pas sérieusement pris en compte, elles pourraient rejoindre la liste des espèces en voie d’extinction. En Belgique, 42% des abeilles ont disparu. Un phénomène inquiétant qui pourraient avoir un impact sur notre alimentation. Sans abeilles, plus de fruits, de légumes, de graines… Pire, selon des chercheurs de Harvard, la disparition des abeilles pourrait augmenter le taux de mortalité des humains de 2,7% par an, soit 1,42 million de décès. Il est donc plus que temps de réagir.

Etudier la diversité biologique

Pour stopper le syndrome de disparition des abeilles, il est important de rétablir un environnement favorable pour elles, de diminuer l’utilisation des pesticides, mais aussi d’implanter de nouvelles colonies. C’est l’option prise par ENGIE Electrabel : trois ruches de près de 60.000 abeilles ont été installées sur le toit de son siège bruxellois, en partenariat avec Apiterra, spécialiste de l’installation de ruches d’entreprise.

Si ces abeilles permettront de polliniser des milliards de fleurs par an, elles serviront également à étudier la diversité biologique des plantes grâce à un monitoring régulier du pollen qu’elles auront recueilli. Les scientifiques pourront ainsi identifier les mesures d’amélioration en cas de carences.

Des abeilles mais aussi des faucons, des grues…

Depuis plusieurs années, contribuer à la lutte contre l’érosion mondiale de la biodiversité est au cœur des métiers et du développement des nouveaux projets du Groupe ENGIE. Parmi ces derniers, outre ces nouvelles ruches, on citera entre autres l’installation de nichoirs pour les faucons pèlerins sur les tours de refroidissement des centrales électriques ou encore la création de mares écologiques destinées aux oiseaux à proximité du parc éolien de Grune.

Pour tous ces projets concrets, ENGIE s’entourent d’experts qui l’orientent vers les bonnes mesures environnementales.

Vous souhaitez voir les nouvelles locataires de l'ENGIE Tower ? La vidéo.

30.05.2016