Communiqué à Belga

Electrabel a adapté ce 21 septembre la date de fin de révision de Tihange 2 et Tihange 3.

Pour rappel, Electrabel a constaté l’an dernier une dégradation du béton au niveau des plafonds des locaux de Doel 3 abritant les buses de sortie des soupapes d’échappements vapeurs dans le bâtiment annexé au bâtiment réacteur. Ces bâtiments, situés en zone non nucléaire, constituent pour les unités belges les plus récentes, une installation de sûreté supplémentaire qui n’est généralement pas présente dans les centrales des pays voisins. Ces bâtiments sont soumis à d’intense pression de vapeur qui dégradent au fil du temps les bétons.

Les travaux pour Tihange 3 et les analyses en cours pour Tihange 2 et Doel 4 (carottage, décapage, rassemblement des données,…) montrent que l’état des dégradations est différent d’un bâtiment à l’autre.

Les équipes travaillent actuellement au diagnostic et aux calculs qui doivent permettre de proposer des plans d’actions aux autorités.

Au regard des informations disponibles, Electrabel a revu la disponibilité des unités concernées par la problématique du béton :
  • Tihange 2 : indisponible jusqu’au 1er juin 2019
  • Tihange 3 : indisponible jusqu’au 2 mars 2019
  • Doel 4 : pas de changement ; indisponible jusqu’au 15 décembre 2018
Electrabel rappelle que ces dates sont les meilleures estimations au regard des informations connues à ce jour et pourront être modifiées en fonction des optimisations de planning, du résultat des inspections futures, de l’avancement des travaux et des injonctions des autorités.

Electrabel communique de façon transparente vers les marchés. Electrabel rappelle que ces évènements n’ont aucun impact sur la population, les travailleurs et l’environnement.

Contact Presse :
Anne-Sophie Hugé
0032 2 518 60 20
anne-sophie.huge@engie.com