Le retour progressif des centrales nucléaires belges sur le réseau se poursuit. Après avoir reçu le feu vert de l’Agence Fédérale pour le Contrôle Nucléaire (AFCN) pour redémarrer Doel 4, Electrabel a directement lancé les opérations de redémarrage. L’unité sera couplée au réseau ce jeudi 13 décembre dans la soirée, soit avec deux jours d’avance sur le planning initialement prévu. L’unité d’une capacité de 1000 MW devrait atteindre d’ici le weekend sa pleine puissance. Avec le redémarrage anticipé de Doel 4, ce seront trois unités, Doel 3, Tihange 1 et Doel 4 qui produiront localement de l’électricité décarbonée et contribueront de la sorte à la sécurité d’approvisionnement du pays.

 

Pour aider le pays à assurer sa sécurité d’approvisionnement et pour remplir ses obligations à l’égard de ses deux millions de clients, Electrabel a de plus déployé depuis septembre des mesures exceptionnelles qui ont permis de dégager à ce jour plus de 1.200 mégawatts de capacités locales additionnelles. Ces mesures sont :

  • Le redémarrage de la centrale au Gaz de Vilvoorde à l’arrêt depuis 2014 suite à un accord avec le propriétaire EMGB (+255 mégawatts)
  • La maximisation de l’efficacité du parc thermique (+100 mégawatts)
  • L’installation d’unités mobiles complémentaires sur les sites de production d’Electrabel (qui s’élève désormais à près de 420 mégawatts)
  • La gestion de la demande chez des clients industriels (+500 mégawatts)

Les centrales thermiques et hydrauliques du groupe ENGIE en France, au Pays-Bas et en Allemagne sont également disponibles.

Electrabel rappelle que la date de redémarrage d’une unité nucléaire est toujours la meilleure estimation.

 

Contact Presse :

Anne-Sophie Hugé (FR)                             Nele Scheerlinck (NL)
+ 32 2 518 60 20                                     +32 3 202 29 90
anne-sophie.huge@engie.com                nele.scheerlinck@engie.com