ENGIE Electrabel windpark parc éolien jbcENGIE Electrabel entend disposer d’ici 2020 d’une capacité éolienne terrestre de 500 MW. L’entreprise renforce ainsi considérablement son objectif initial qui avait été fixé à 400 MW.

Demain, nous ne produirons et ne consommerons plus l’énergie comme aujourd’hui. C’est ce que nous appelons la transition énergétique. L’objectif est de réduire l’impact de la production d’énergie sur la planète. Ce changement se caractérise par le développement rapide et indispensable des énergies renouvelables.

ENGIE et ENGIE Electrabel veulent accompagner les pouvoirs publics, les villes, les entreprises ou les particuliers dans la transition énergétique et s’y profiler comme un acteur majeur. Pour les énergies renouvelables, ENGIE Electrabel passe d’ores et déjà à la vitesse supérieure.

ENGIE Electrabel a ainsi annoncé en décembre dernier sa volonté d’installer d’ici 2020 plus de 60 MW de capacité solaire auprès des entreprises. Cet objectif s’inscrit parfaitement dans son ambition d’être leader de la transition énergétique.

Pour l’énergie éolienne, l’entreprise revoit ses ambitions à la hausse. L’éolien comme le solaire sont en effet appelés à jouer un rôle sans cesse plus important dans notre mix énergétique.

Un acteur innovant et important dans les énergies renouvelables

Fin 2016, la capacité installée en énergie renouvelable d’ENGIE Electrabel s’élevait à 567 MW et se répartissait en :
  • Biomasse : 285 MW
  • Hydraulique : 21,5 MW
  • Solaire : 4,5 MW
  • Éolien : 256 MW (et 45 MW en construction).

Cette capacité de production a fourni en 2016 de l’électricité verte à 660.000 ménages. Avec ses futurs investissements, ENGIE Electrabel continuera à jouer un rôle majeur dans le développement des énergies renouvelables.

L’entreprise peut compter sur les connaissances des centres de recherche du Groupe ENGIE et sur sa collaboration avec les plus grandes universités du pays. Ainsi, ENGIE Lab Laborelec développe et teste de nouvelles applications de cellules solaires et le stockage de l’électricité issue de sources d’énergie renouvelable. Le monde académique étudie par ailleurs le potentiel des éoliennes de plus petite taille.

De grandes ambitions dans l’éolien

Mi-2015, ENGIE Electrabel annonçait son ambition de porter sa capacité éolienne terrestre à 400 MW d’ici 2020. Fin 2016, 300 MW étaient en service ou en construction (40 parcs, 144 éoliennes) et le portefeuille de projets était bien rempli.

L’entreprise a donc revu ses ambitions à la hausse. Elle veut atteindre dès 2018 l’objectif initial de 400 MW et dépasser les 500 MW en 2020. Cette capacité éolienne représentera une production annuelle de 1 milliard de kilowattheures et couvrira la consommation de 300.000 ménages. Elle évitera l’émission de 440.000 tonnes de CO2 par an.

Une collaboration avec toutes les parties

Pour concrétiser ses ambitions, ENGIE Electrabel met l’accent sur des partenariats durables avec les autorités locales (intercommunales, communes wallonnes et flamandes) et les entreprises. ENGIE Electrabel attache aussi beaucoup d’importance à un dialogue ouvert avec les riverains. Dans cette optique, elle a fondé en 2013 Electrabel CoGreen. Cette coopérative offre la possibilité aux riverains d’investir dans des parcs éoliens près de chez eux.

Depuis la création d’Electrabel CoGreen, 1.583 riverains de 17 parcs éoliens ont choisi de devenir actionnaires. L'un des parcs éoliens, situé à Wielsbeke dans la zone industrielle Wielsbeke d'Hooie, vient d’être inauguré par le ministre flamand de l’Énergie Bart Tommelein.

Plus d’éolien en Flandre

En renforçant son ambition, ENGIE Electrabel aide notre pays et les pouvoirs publics à atteindre leurs objectifs en matière d’énergies renouvelables.

Le ministre flamand de l’Énergie mise avant tout sur le soleil, le vent et la chaleur. Il estime que 280 nouvelles éoliennes devront être implantées en Flandre d’ici 5 ans, ce qui correspond à la consommation électrique de 446.000 ménages.

En 2016, 51 nouvelles éoliennes ont été raccordées au réseau en Flandre. Elles représentent une puissance installée de 131,4 MW, dont 25% d’ENGIE Electrabel.

10.02.2017

 

ENGIE Electravel éolien terrestre 2020 FR jbc