ENGIE Electrabel et son partenaire Orka ont créé ENGIE Sun4Business. Cette nouvelle entité propose une formule tout compris d’installation et de gestion de panneaux photovoltaïques pour les entreprises, en tiers investisseur. Françoise Sotiau, Project Manager Distributed Generation B2B chez ENGIE Electrabel, détaille cette nouvelle offre.

ENGIE Sun4Business jbcCette formule en tiers investisseur, c’est une façon de compléter l’offre d’ENGIE Electrabel en matière de panneaux photovoltaïques ?

Françoise Sotiau : « Absolument. Depuis plusieurs années, Solar Technics, une filiale d’ENGIE Fabricom, propose l’installation de panneaux photovoltaïques de grandes dimensions aux entreprises. Elle a déjà placé plus de 30 MWc en Belgique. Depuis le mois d’août dernier, ENGIE Electrabel propose une offre innovante aux clients résidentiels. Quant à la nouvelle formule ENGIE Sun4Business, elle offre aux entreprises l’installation de panneaux photovoltaïques en tiers investisseur, une formule tout compris. »

Qu’entendez-vous par tout compris ?

F.S. : « Nous nous occupons du tout, y compris de la conception et des analyses nécessaires à la réalisation de l’installation. Nous investissons, à la place du client, la somme nécessaire à l’achat et l’installation des panneaux. Nous gérons aussi toute la maintenance ainsi que l’obtention des subsides et des certificats verts suivant les différentes réglementations régionales. ENGIE Sun4Business devient donc le seul interlocuteur de l’entreprise cliente. »

Quel est l’intérêt pour une entreprise ?

F.S. : « Comme je le disais, elle ne doit s’occuper de rien. La formule en tiers investisseur lui permet de ne pas investir le moindre centime dans les panneaux photovoltaïques. Elle ne touche donc pas à sa capacité d’investissement dans d’autres domaines. Dans le même temps, elle augmente son indépendance énergétique et la part de renouvelable dans son mix énergétique. Et sa facture d’électricité diminue. »

Un contrat lie l’entreprise à ENGIE Sun4Business, pour quelle durée ?

F.S. : « 10 ans en Wallonie et à Bruxelles, 15 à 20 ans en Flandre. Pendant ces années, ENGIE Sun4Business dispose d’un droit de superficie sur les toitures où sont installés les panneaux. En contrepartie de notre investissement et de notre gestion, nous revendons à l’entreprise l’électricité produite localement à un prix nettement plus bas que celui du marché. Suivant la Région et les spécifications techniques de l’installation, l’électricité lui coûtera entre 20% et plus de 50% moins cher que son prix habituel. »

Au bout de ces années, l’entreprise devient propriétaire de l’installation.

F.S. : « Tout à fait ! Et les avantages qu’elle en retire deviennent encore plus importants puisque l’électricité qu’elle produit ne lui coûte presque plus rien, mis à part les coûts de maintenance de l’installation. Si elle n’utilise pas tout, ENGIE Electrabel lui offre en plus la possibilité de racheter l’électricité réinjectée sur le réseau. Vu la qualité des installations d’aujourd’hui, l’entreprise va donc pouvoir bénéficier d’une dizaine d’années d’exploitation de ses panneaux uniquement à son profit, sans avoir investi un seul euro au départ. »

Existe-t-il des critères spécifiques d’acceptation du projet d’une entreprise ?

F.S. : « Evidemment, il faut que les projets soient rentables tant pour nous que pour les entreprises. En fait, ces critères varient d’une Région à l’autre en fonction des subsides octroyés par les autorités. Et puisque les réglementations évoluent, les critères sont soumis à variation. La taille joue également puisque le coût baisse de façon inversement proportionnelle à la superficie à couvrir. Sans trop entrer dans les détails, en Wallonie et à Bruxelles, le projet doit être d’au minimum 100 kWc ou 1.100 m². En Flandre, il n’y a quasi plus de subsides, les conditions sont donc plus drastiques. Les contrats s’étendent là sur 15 à 20 ans et il faut au moins une superficie de 8.500 m². »

ENGIE Sun4Business s’adresse aux entreprises mais aussi aux collectivités et aux établissements publics…

F.S. : « C’est même pour les organismes publics une possibilité très intéressante. Car ils n’ont pas toujours le capital pour procéder à ce type d’investissement. Avec notre formule en tiers investisseur, entrent en ligne de compte des écoles, des centres sportifs, des hôpitaux, etc. Evidemment, il s’agit d’un marché public avec ses procédures. Par rapport à une entreprise, la mise en place d’un tel projet auprès d’un organisme public prendra donc plus de temps. »

Quels sont les ambitions d'ENGIE Sun4Business ?

F.S. : « Avec notre partenaire Orka qui apporte son expertise et qui a déjà développé des projets pour 32 MWc en Belgique, nous aimerions dépasser les 60 MW de capacité installée d’ici à 2020. Un objectif qui cadre bien avec les ambitions du Groupe ENGIE d’être leader mondial de la transition énergétique. »

06.12.2016