Trop de personnes en Belgique ont encore des difficultés à trouver un emploi. Pour tenter de changer les choses, FAPE ENGIE Belgium soutient financièrement des associations qui militent pour l’insertion des personnes fragilisées dans le marché de l’emploi. Le 10 octobre, quatre nouvelles associations se sont partagé 23.000 euros.

De Kringwinkel Antwerpen jbcDepuis 2015, FAPE ENGIE Belgium (Fund for Actions to Promote Employment) agit pour faciliter l’insertion professionnelle, l’employabilité et le retour à l’emploi des personnes en situation d’exclusion.

Le fonds fonctionne grâce aux dons des entreprises et des particuliers mais aussi grâce aux contributions des employés et retraités d’ENGIE. ENGIE apporte quant à elle une somme équivalente à l’ensemble des versements.

Les sommes récoltées sont reversées à des associations via des appels à projets. Le 10 octobre dernier, le fonds a choisi de soutenir quatre nouveaux projets.

Créer un laboratoire pour futurs entrepreneurs

De Kringwinkel Antwerpen recycle divers biens de consommation : vêtements, meubles, appareils électriques, etc. Cette activité offre du travail à des personnes en marge du marché de l’emploi. Parmi les 200 employés, nombreux sont d’origine allochtone, ont un statut de réfugié ou sont émargeant au CPAS. Pour aller plus loin dans sa démarche, De Kringwinkel souhaite mettre sur pied un laboratoire interne permanent d’entrepreneurs. L’objectif : permettre à des employés de concrétiser leurs idées.

FAPE ENGIE Belgium soutient l’initiative de De Kringwinkel à hauteur de 8.000 euros.

Du matériel alternatif pour ses jardiniers en herbe

L’AID Soleilmont est reconnu en Région wallonne comme entreprise de formation par le travail dans le domaine de l’aménagement, la création et l’entretien de jardins. 60 stagiaires, tous demandeurs d’emploi peu qualifiés ou chômeurs de longue durée, sont accueillis chaque année.

Pendant 14 mois, ils se forment au métier de jardinier. Depuis quelques années, le centre valorise la biodiversité et développe des techniques innovantes comme les toitures végétales, les prés fleuris… Dans cette optique, il souhaitait acquérir du matériel de désherbage alternatif.

Il pourra bientôt le faire grâce à l’aide de 5.000 euros octroyée par FAPE ENGIE Belgium.

Des ateliers pour activer la recherche d’emploi

Depuis 2004, Interface3.Namur mène des actions en faveur de l’accès pour tous au numérique et à l’emploi. Les technologies de l’information et de la communication sont des clés essentielles pour retrouver sa place dans la société. Chacun doit pouvoir les maîtriser.

Dans cette optique, l’association a lancé un projet appelé ‘J’active ma recherche d’emploi’. Pendant deux semaines, un groupe de 10 personnes participe à des ateliers qui alternent théorie et pratique. But : permettre à tous d’acquérir les outils et les compétences indispensables à une recherche d’emploi efficace.

Pour démarrer ce projet, Interface3.Namur a reçu 3.000 euros de FAPE ENGIE Belgium.

Un coach pour ses futurs commis

Le Perron de l’Ilon à Namur est une entreprise de formation aux métiers de commis de salle et de cuisine. Elle s’adresse aux demandeurs d’emploi.

Pour augmenter leur employabilité, elle souhaite engager un coach à mi-temps pour travailler personnellement avec les stagiaires, les aider dans leur recherche d’emploi et leur relation avec les employeurs.

Grâce aux 7.000 euros accordé par FAPE ENGIE Belgium, ce coaching devrait rapidement se mettre en place.

Vous aussi, vous souhaitez encourager des projets concrets en faveur de la création d’emplois ? Rendez-vous sur le site de FAPE ENGIE Belgium.

02.11.2016