Electrabel a une règle de conduite constante concernant l’exploitation nucléaire : être parfaitement et à tout moment transparente. C’est ainsi qu’une réaction a été publiée le 5 juillet sur la révision des centrales de Doel 3 et Tihange 3 dont les termes sont à nouveau confirmés ici.

Concernant les anomalies constatées au niveau des armatures du béton armé à Tihange 3 et qui constituent un écart par rapport aux plans d’origine, Electrabel a eu l’occasion de préciser que, sous le contrôle de l’AFCN, des expertises en cours devront démontrer la résistance des bâtiments concernés. Ce qui compte aujourd’hui, c’est donc, dans un souci de sûreté maximale, de pouvoir garantir que les bâtiments de secours de Tihange 3 résistent face à un évènement externe ; comme le design d’origine le prévoit. En toute transparence, Electrabel a déjà communiqué sur ce point.

Electrabel confirme en outre qu’elle dispose bien du dossier de construction de la centrale.

Contact presse ENGIE Electrabel :

Anne-Sophie HUGÉ
Tél. : +32 2 518 60 20
E-mail : anne-sophie.huge@engie.com