ENERGIEHUB_800_600_FRLe Port d’Anvers a choisi ENGIE comme concessionnaire et exploitant commercial pour une période de 30 ans, pour la construction d’un nouveau concept : une plateforme d’énergies alternatives pour la mobilité et le transport dans le port d’Anvers.

 

Le projet est une collaboration entre plusieurs filiales du Groupe ENGIE. ENGIE LNG Solutions, le titulaire de la concession, se chargera de l’exploitation commerciale, tandis que la construction, l’entretien et la gestion seront pris en charge par ENGIE Fabricom et ENGIE Cofely. Il s’agit d’une installation zéro émission grâce au processus d’optimisation « boil-off ». La première phase de l’infrastructure sera opérationnelle fin 2017.

 

Afin de pouvoir réaliser ce projet, un consortium constitué de différentes entreprises a été mis sur pied. Les partenaires (ENGIE LNG Solutions, Havenbedrijf Antwerpen, Anglo Belgian Corporation (ABC), Somers NV, Fockedey Truck S.A., Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek (ILVO), Vlaams LNG Platform et Laurentia Rijn BV/ Danser Group BV) veulent œuvrer à la durabilité du secteur de la mobilité et entendent contribuer à la transition énergétique.

 

Lire la note de presse et le communiqué de presse pour en savoir plus sur le projet, les partenaires et les efforts du Groupe ENGIE et ENGIE Electrabel dans le domaine de la mobilité durable.

 

Décrouvez le hub en images.

Les éléments de la plateforme d'énergies alternatives

Le hub se composera de plusieures éléments :

  • Une station au LNG "shore-to-ship" pour la navigation intérieure

  • Une station LNG et CNG pour le transport routier

  • Des bornes de recharge pour véhicules électriques

Alternatieve energiehub FR

Station d’avitaillement au LNG "shore-to-ship" pour la navigation intérieure

La station d’avitaillement en LNG se composera d’une unité indépendante avec la capacité de stockage en LNG permanente nécessaire et un bras d’avitaillement flexible. En fonction du volume et de la taille du raccordement du réservoir de carburant LNG du bateau, une ou deux pompes peuvent être mobilisées pour le soutage. La connexion d’un navire méthanier d’alimentation en LNG pour remplir le réservoir de LNG interviendra avec le même raccordement.

Station LNG et CNG pour le transport routier

Le site accueillera aussi une station LNG et CNG pour les camions, bus et voitures. Un réservoir de stockage permanent est également prévu pour la station LNG et CNG. Le CNG sera produit sur le site même, à partir du réservoir de stockage de LNG, par le processus de gestion "boil-off" (évaporation) (voir ci-après). Un îlot avec deux colonnes d’approvisionnement en LNG est prévu pour les camions et un îlot avec deux colonnes d’approvisionnement pour le CNG destiné aux camions, bus et voitures. Le site sera aussi équipé de pompes diesel pour pouvoir répondre aux demandes de carburant des camions bifuel.  

Bornes de recharge pour véhicules électriques

Le site sera équipé d’une infrastructure de recharge rapide pour véhicules électriques. L’électricité de cette partie de l’installation sera produite par le système de gestion du gaz "boil-off". Le gaz généré lors du réchauffement du LNG sera utilisé comme carburant dans un générateur qui produira de l’électricité pour les bornes de recharge.  

Installation zéro émission

Boil-of gas

Lorsque le LNG (-169°C) est stocké et n’est pas prélevé, il commence à chauffer sous l’effet de la chaleur ambiante. Le LNG devient gazeux et se vaporise (boil-off gas). Afin de contrôler l'accumulation de pression dans le réservoir, le gaz d’évaporation peut être utilisé comme combustible pour produire de l’électricité en vue d’alimenter les bornes électriques ou peut être injecté dans le réseau. Si la demande en électricité est nulle, le gaz peut à nouveau être refroidi, redevenant ainsi liquide, et est réincorporé dans le réservoir de LNG en vue d’être réutilisé. Enfin, le LNG peut également être transformé d'une manière efficace en CNG.

 

L’ensemble du processus d’optimisation assure l’absence d’émissions dans l’atmosphère.

Vous avez envie d’en savoir plus, de partager votre point de vue ou de nous contacter ?