Pourquoi l’énergie nucléaire est-elle climatologiquement neutre ?

La production d’électricité par les centrales nucléaires ne s’accompagne pas d’émissions de CO2, contrairement à la combustion de combustibles fossiles dans les centrales électriques classiques. Le CO2 est l’un des responsables du réchauffement climatique à l’échelle mondiale qui entraîne la montée du niveau des mers et des océans, la fonte de la calotte glaciaire et des glaciers, la désertification et des conditions météorologiques extrêmes.

 

L’utilisation actuelle de l’énergie nucléaire, qui représente environ 15 % de la production mondiale d'électricité, permet d’éviter chaque année environ 2,1 milliards de tonnes de CO2. Au sein de l’Union européenne, il s’agit au total de 675 millions de tonnes de CO2 qui ne sont pas émises chaque année. Pour égaler l’ensemble des émissions évitées grâce à l’énergie nucléaire, toutes les voitures privées devraient être retirées de la circulation au sein de l’UE. En Belgique, grâce à l’énergie nucléaire, nous épargnons une quantité d’émissions de CO2 équivalente à l’ensemble des émissions du parc automobile !

De quoi le parc de production d’ENGIE Electrabel se compose-t-il ?

Notre parc de production a fortement évolué depuis la libéralisation du marché de l’énergie. À l’heure actuelle, ENGIE Electrabel exploite 9 600 MW, ce qui représente environ 45 % de la capacité totale installée en Belgique. Nous disposons d’un parc de production très diversifié réparti sur 85 sites. Il se compose de centrales au gaz, de centrales nucléaires et de moyens de production renouvelables (solaires, éoliens, biomasse et cogénération).

Comment ENGIE Electrabel compte-t-elle rester la plus grande productrice d’électricité verte ?

ENGIE Electrabel est la plus grande productrice d’électricité verte du pays et entend bien le rester. Nous ambitionnons par exemple de disposer d’une capacité d’éolien onshore de 500 MW à l’horizon 2020. Si nous parvenons à réaliser tous nos projets pour les éoliennes onshore et offshore, le stockage d’énergie et l’efficacité énergétique, nous devrions investir 4,3 milliards d’euros en Belgique au cours des 10 prochaines années.

L’énergie renouvelable et l’énergie nucléaire sont-elles concurrentes ?

L’énergie renouvelable et l’énergie nucléaire ne peuvent pas être considérées comme des concurrentes. Elles émettent de toutes les deux de faibles quantités de CO2 pendant tout leur cycle de vie et se complètent. Bien que l’énergie renouvelable soit particulièrement importante, elle ne suffit pas encore à l’heure actuelle à répondre à la demande d’électricité. Tout simplement parce que le vent ne souffle pas en permanence et que le soleil ne brille pas tout le temps. Seul un mix équilibré de sources d’énergie renouvelable et d’énergie nucléaire permettra à la Belgique d’atteindre ses objectifs en matière de climat. C’est également la seule manière de garantir la sécurité de l’approvisionnement à l’heure actuelle. Voilà pourquoi la prolongation de l’exploitation de Tihange 1 et de Doel 1 et 2 est essentielle : elle donne suffisamment de temps au gouvernement pour élaborer sa politique énergétique et renforcer les investissements et la recherche en matière d’énergie renouvelable. Dès lors, l’énergie nucléaire contribue à court et moyen termes à la transition énergétique vers davantage d’énergie renouvelable.